Rechercher
  • Marie-Hélène Millen

AGENCES DE PLACEMENT : BIEN CHOISIR POUR ÉVITER DE MAUVAISES SURPRISES


Ordre des conseillers en ressources humaines agréés 7 octobre 2020


Montréal, le 7 octobre 2020 – L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés rappelle l’importance pour les organisations, de bien choisir les agences de placement de main-d’œuvre avec lesquelles elles travaillent, notamment quant au caractère éthique de leurs pratiques. Malgré les besoins criants vécus par plusieurs employeurs, il est crucial de prendre le temps nécessaire afin d’en arriver à une décision éclairée et surtout, d’éviter de mauvaises surprises.


Des agences de placement à éthique variable


Au cours des dernières années, et encore une fois dans les dernières semaines, des agences de placement aux pratiques douteuses, ont été dénoncées dans les médias. « La grande majorité des agences de placement font un bon travail et adoptent de saines pratiques. Toutefois, certaines persistent à démontrer des pratiques d’affaires douteuses, ce qui jette de l’ombre sur l’ensemble de l’industrie. » souligne Manon Poirier, CRHA, directrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.


Pour faire un choix éclairé


Avant de faire le choix d’une agence, l’Ordre des CRHA invite les organisations à ne pas hésiter à poser des questions. « Il est important d’examiner leurs processus afin de s’assurer qu’ils soient éthiques et harmonisés avec les valeurs et politiques de l’organisation cliente. Car les actions de l’agence sont perçues comme celles de l’employeur et peuvent ainsi avoir un effet sur sa réputation. À l’ère où les organisations déploient de nombreux efforts pour polir leur marque employeur, il serait dommage de l’entacher à cause des mauvaises pratiques de l’agence. » explique Mme Poirier.  En d’autres mots, il n’y a pas que la tarification qui importe.

  • L’agence détient-elle le permis  délivré par la CNESST?

  • Respecte-t-elle ses obligations ?

  • Ses pratiques sont-elles éthiques? (Par exemple, l’agence exige-t-elle des frais aux candidats pour les placer?)

  • Dans le contexte actuel, l’agence s’assure-t-elle que les mesures sanitaires sont connues et respectées par les travailleurs?

  • Quelles sont leurs pratiques de recrutement?

  • Le recrutement est-il réalisé sur la base des compétences, évitant ainsi tout biais discriminatoire?

  • Les responsabilités quant aux employés sont-elles claires?

  • Existe-t-il un contrat tripartite définissant précisément les responsabilités de l’agence et celles de l’employeur client envers le travailleur?

  • Comment sont gérées les données confidentielles des travailleurs?

  • Passent-elles d’une agence à l’autre dans le cas de sous-traitance? Le candidat devrait toujours être tenu au courant du chemin parcouru de sa candidature.

  • Comment sont gérées les informations concernant la rémunération des travailleurs? Qui a accès à ces données?

  • Les honoraires et les tarifs sont-ils basés sur les tâches effectuées ou peuvent-ils être modulés à la hausse lors d’un contexte particulier?

De manière générale, les organisations qui font affaire avec des agences où la compétence et l’éthique des professionnels sont assurées par un code de déontologie, tels que les CRHA et CRIA, mettent toutes les chances de leur côté d’être bien servies et de voir les candidats traités dans les règles de l’art. En effet, les professionnels porteurs de titres font partie d’un ordre professionnel ayant pour mission la protection du public; leurs compétences ont été validées, ils doivent respecter un code de déontologie et des directives d’encadrement de leur pratique, suivre de la formation en continu et sont soumis à un processus d’inspection professionnelle. 


À propos de l’Ordre


Regroupant 11 000 professionnels agréés, l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés est la référence en matière de pratiques de gestion des employés. Il assure la protection du public et contribue à l’avancement des CRHA et CRIA. Par ses interventions publiques, il exerce un rôle majeur d’influence dans le monde du travail au Québec. L’Ordre participe ainsi activement au maintien de l’équilibre entre la réussite des organisations et le bien-être des employés. Pour en savoir plus, visitez ordrecrha.org.


– 30 –


Noémie Ferland-Dorval Conseillère, Affaires publiques Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Cell. : 514-476-4918 presse@ordrecrha.org



7 vues
Pub_StPierreSport_SiteMillenMillenTv-01.